Dans le sac de Mademoiselle B, je suis ravie de partager avec toi l’interview sur Amandine. Une femme entrepreneuse et inspirante. Elle a monté sa boîte : un eshop de décoration d’intérieur. Elle te raconte dans cette interview son parcours et le courage qu’il faut avoir pour sortir de sa zone de confort à plusieurs reprises. Je t’invite à la suivre sur son joli compte Instagram coloré (et découvrir ses jolies storys permanentes). Ça te dit de venir avec moi la rencontrer ? Elle expose parmi d’autres artistes, créateurs et producteurs éthiques au DOCK B. C’est LE nouvel endroit hype de Paris à connaître ! C’est gratuit et ouvert à tous le samedi 16/02 et dimanche 17/02. Partant? Voici les infos dans ce lien: DOCK B.

Qui es-tu?

Je m’appelle Amandine.

Il y a 1 an et demi, j’ai quitté mon emploi dans l’industrie du cinéma et suis partie chercher du sens en Amérique latine… Cuba, Costa Rica, Brésil…

Et puis, par la force des rencontres, je pars au Mexique et y voyage seule… Le coup de foudre! C’est beau, on y mange merveilleusement bien, la culture est riche, les gens chaleureux…

Depuis, je partage mon temps entre Paris et le Mexique: j’ai lancé un e- shop de déco d’intérieur pour soutenir économiquement le travail artisanal des femmes des communautés autochtones.

Quel est ton style vestimentaire?

J’ai pris l’habitude de tourner avec quelques tenues dans un bagage à main: un jean, une petite robe, un short, un pull et plein de Tshirts… Du coup quand je rentre j’ai plaisir à retrouver ma garde robe, assortir les chaussures, les sacs à main, les accessoires…

Même si je rebascule vite sur le jean- baskets pour courir de rendez-vous en rendez-vous.

Que contient ton sac?

Je passe beaucoup de temps sur la route, en bus, les distances au Mexique étant énormes, et les artisanes vivant dans des zones reculées. Alors mon sac, c’est mon meilleur ami pour passer le temps.

Pour le voyage on y trouve mon passeport et mon porte monnaie Nat et Nin, où se mélangent joyeusement pesos et euros.

J’ajoute une énorme écharpe qui me sert de plaid en cas de clim excessive et un spray au cactus de Khiels pour réhydrater la peau et me donner du peps.

Et puis je m’occupe en écoutant de la musique ou en lisant un bon livre.

Si je pars longtemps, je rajoute un tapis de yoga de voyage, pour pouvoir pratiquer n’importe où, et un peu de linge. C’est le sac de Marry Poppins.

Que ne contiendra jamais ton sac?

Je n’ai jamais de mouchoirs et me retrouve toujours à en chercher…

Quelle est l’histoire de ton sac à main?

C’est mon premier achat artisanal mexicain, acheté à une femme qui vendait sa production dans la rue. Et depuis, ce sac m’accompagne partout dans mes voyages. On appelle ça une mochila là-bas.

Quelle est ta phrase fétiche/ton mantra?

J’ai entendu cette phrase dans un film il n’y a pas longtemps et ça m’a marquée: « si tu veux l’arc en ciel, il faut accepter la pluie ».

Quand on monte un projet entrepreneurial, qui plus est, seule, on a en tête le merveilleux arc en ciel, les femmes artisanes, les consommatrices, les produits d’exception, et puis très vite c’est la tempête: les douanes, la logistique, la comptabilité, le sourcing, l’administration… Alors il faut accepter d’affronter les éléments et garder en tête ce bel objectif: l’arc en ciel.

Merci Amandine de nous avoir ouvert ton sac !

J’espère que cette rubrique DANS TON SAC sur mon blog vous plaît?

Retrouve mes articles “Y’a quoi dans ton sac?” avec:
– Lena la fondatrice de la Gym Suédoise en France
– Marion une globe-trotteuse, blogueuse et archi d’intérieur
– Delphine une mannequin française installée à New-York et Miami
– Sarah directrice artistique free-lance et illustratrice
– Ellen Emely, la fitness girl du moment
Cécilia, une sportive hors pair, multiples fois marathonienne
Fanny une comédienne hyper sympa
– les créatrices de la marque Kinhobo
Aurélia, l’égérie de la marque Atode
Lucie qui partage avec nous un super projet pour les sportives
Laurie qui a réalisé son 1er court-métrage
Dominique qui a monté un nouveau concept sportif à Paris original !