nikepariscentre-nike-werunparis-10kmpariscentre

Dans le sac de Mademoiselle B, mon dossard pour ma 2ème édition à la course We Run Nike 10km Paris centre (c’est la 12ème année que cette course existe). Un parcours exceptionnel en plein coeur de la capitale que je n’ai pas envie de manquer en de dimanche ensoleillé. Cette année, j’ai un objectif temps : moins de 50 minutes. Alors I did it or not ? La réponse dans l’article. Bon, pour ceux qui me suivent sur Instagram et Facebook, vous connaissez déjà la réponse.

Avant le jour J

Mission : récupérer mon dossard. Hâte de découvrir mon nouveau tee-shirt. Deux jours sont proposés pour le récupérer Place du Palais Royal. Mince, y aller le 2ème jour et plus de taille XS car le mien (taille S) est trop grand #déçue. En plus, la matière est beaucoup moins stylée que celui de l’an dernier. Il est possible de personnaliser son tee-shirt pour 5€. Euh ben non, pas très envie vu la qualité et la taille trop grande…Du coup, pas envie de le porter, je préfère représenter ma team Boost Batignolles avec le tee-shirt de mon Boost.

J’en profite pour me balader dans le village qui est bien sympa comme vous pouvez le découvrir en photos.

nikepariscentre-nike-werunparis-10kmpariscentre

nikepariscentre-nike-werunparis-10kmpariscentre

nikepariscentre-nike-werunparis-10kmpariscentre

nikepariscentre-nike-werunparis-10kmpariscentre

nikepariscentre-nike-werunparis-10kmpariscentrenikepariscentre-nike-werunparis-10kmpariscentre

nikepariscentre-nike-werunparis-10kmpariscentre

nikepariscentre-nike-werunparis-10kmpariscentre

Le jour J

Avant la course

On se donne tous rendez-vous avec la team Boost Batignolles à 9h avant de se diriger tranquillement chacun dans son sas. Clairement, le 10km Paris Centre, ce n’est pas la même ambiance que la Nike Women en juin 2015. Juste un coach sur un podium de cinq mètres de hauteur est présent dans chaque sas pour nous proposer un échauffement avec la musique à fond mais cela ne dure pas longtemps. Peut-être suis je arrivée un peu tard (15 minutes avant le départ).

Le départ

nikepariscentre-nike-werunparis-10kmpariscentre

Avenue de l’Opéra : très sympa le lieu du départ

Je suis dans le sas : moins de 50 minutes. Lors de mon inscription je me suis dit que ça serait le SAS idéal car je n’aurai pas à doubler les gens. A ma grande surprise, ce fut tout de même le cas. Je me suis dit waouh j’ai un super niveau jusqu’à ce que le personnel de Nike avec le drapeau -50 minutes ne me doublent au bout de 5kms. Et là, aie aie aie, pas le choix, c’est mieux de les suivre de près si je ne veux pas finir avec un temps au dessus de mon objectif. A certains endroits, le parcours rétréci, on court collés les uns aux autres #ralentissement #relou.

J’ai commencé ma course tranquillement, enfin, avec un rythme légèrement plus intense (5’25) qu’à mon habitude lorsque je cours seule (6’). Au bout du 5ème km, j’augmente (4’05). A partir de 8km, ça commence à tirer sévère, je repasse à 5’31. J’en peux plus, envie de voir l’arrivée pour tenir psychologiquement. 2kms avant la fin, les messages d’encouragements de Nike au sol m’aident à tenir le coup. Et, quand enfin je vois l’arrivée, j’accélère à fond. Une fois la ligne d’arrivée franchie, oups je me sens pas bien du tout, à la limite de tomber, besoin d’eau très rapidement. J’ai vraiment tout donné pendant ces 10km.

Mon temps final ?  52’12 d’après le sms reçu 20 minutes après la course. Mon objectif n’a pas été atteint… Mais j’ai fait un meilleur temps que la Nike Women (59’47). Bon, il faut dire que j’avais une douleur au genou à ce moment là car la semaine précédente je venais de faire le 20km Bruxelles dont je vous parle ici. Après la tendinite, c’est le genou qui avait pris cher. Depuis, je vous rassure, je suis allée voir ma podologue, j’ai des semelles et de nouvelles chaussures Asics qui sont top !

Après la course

Session debriefing avec la team Boost Batignolles. Chacun commence à recevoir son sms avec son temps. Dommage cette année, il n’y a pas de panneau géant comme l’an dernier pour indiquer notre résultat final avec notre prénom. C’était sympa ce panneau, genre « mini Times Square » sur la Place du Palais Royal. Voici un aperçu de ce panneau dans la vidéo ci-dessous ou vous pouvez également voir comment nos tee-shirts étaient trop stylés.

[youtube width= »900″ height= »490″]https://www.youtube.com/watch?v=T5iey15MQeU[/youtube]

Je suis tellement morte qu’il m’est impossible de rejoindre l’équipe Boost pour un brunch, c’est direction la douche (froide pour les genoux et pieds) puis sieste. J’ai suivi les conseils de Fanny (team Boost Batignolles) en me massant longtemps les jambes pour éviter les douleurs. J’ai des entraînements la semaine prochaine pour préparer le 20km Paris, envie d’être en pleine forme.

Donc conclusion pour ma 2ème édition 10km Paris Centre, je suis déçue, un tee-shirt pas ouf,  un dossard à accrocher sur le tee-shirt et non au pied comme l’an dernier (c’est galère à chaque fois) et moins d’ambiance avant le départ. Hâte de voir l’édition 2016 si Nike va mettre un peu plus le paquet pour envoyer du lourd.

Retrouvez-moi aussi sur Facebook ou Instagram, à bientôt !