Rock en Seine s’achève sous une météo peu clémente en ce dimanche. Dernier jour et le meilleur avec de grosses têtes d’affiche : System Of A Down, Skip The Use et bien des surprises !

De grosses surprises
– 17h, ambiance “bad boy trip” avec McMiller. Le petit prodige du rap américain âgé tout juste de 21 ans attire de nombreux festivaliers qui l’attendent impatiemment. C’est un jeune espoir plein d’avenir. Petit aperçu de l’ambiance régnant dans la foule pour sa chanson Donald Trump.

The Bloody Beetroots ont enflammé la grande Scène. Ils ont assuré le concert déguisés avec des costumes moulants noir et blanc et leur masque aux yeux d’araignée. Petit featuring surprise avec Mat Bastard, le chanteur de Skip The Use (qui vient tout juste de terminer son concert quelques minutes auparavant). Ce mélange métal/punk/dance du groupe avec la voix rock de Mat Bastard envoie du lourd.

– Rendez-vous donné à la scène de la Cascade pour Major Lazer. Hâte de les découvrir suite aux échos positifs reçus concernant leur prestation au Sonar à Barcelone. C’est un show magistral qui est assuré: des lumières, des confettis, une bulle géante avec Diplo à l’intérieur traversant la foule en mode slam, des danseuses en tenue sexy, une mascotte déguisée, .. L’impression d’être dans une énorme fête géante. On quitte ce concert pour System Of A Down… Juste le temps d’entendre “Take off and throw your shirts” et voir tous les festivaliers jeter en l’air leur tee-shirts. Dégoutée de manquer l’arrivée de l’invité surprise Stromaé avec son tube Papaoutai…

Le concert tant attendu pour de nombreux festivaliers : System Of A Down 
Oui le groupe a prévu une seule date de concert en France pour 2013 et c’est au Rock en Seine ! Bon, ce n’était pas LE concert tant attendu pour ma part. Un peu difficile cette ambiance métal pendant 1h30. Les chansons me rappellent cependant les soirées de mon adolescence dont Lonely Day, celle que je préfère.

La déception de la journée : Is Tropical
Malgré leurs chansons entraînantes et leurs clips faisant parler d’eux (dont notamment Dancing Anymore qui a été censuré cinq minutes après sa mise en ligne sur Youtube. Et pour cause, il met en scène un adolescent et ses fantasmes), leur prestation sur scène est disons, assommante…

La prestation réussie de Skip The Use
L’arrivée du groupe est triomphante. Après quelques chansons, Mat Bastard le chanteur fait tomber le tee-shirt et nous fait profiter de ses abdos et nombreux tatouages. Comme à son habitude (déjà vu deux fois aux Solidays), il déborde d’énergie, s’éclate sur scène, entraîne son public en folie pendant 1h où la température est montée.
Pour les fans de S.T.U, il s’agissait de la dernière date de leur tournée 2013.

Les concerts manqués
Dommage, j’ai manqué le concert de CHVRCHES connu pour leur tube Recover, Daughter et leur chanson Run, Ms Mr et leur chanson Fantasy. Peut-être aurais-je l’occasion de les voir en concert prochainement…

Rock en Seine 2013 c’était :
118 000 festivaliers
3 jours de folie musicale
16 concerts faits
1 paquet de clopes
6 pintes de bière

Rock en Seine : rendez-vous en 2014 !