Dans le sac de Mademoiselle B, un aller retour pour retrouver l’une de mes meilleures potes à Montréal. L’occasion de découvrir cette ville dont elle me parle tant depuis deux ans. Ce n’est pas une destination que j’avais prévue dans ma liste à visiter. Etant à New-York, c’est le moment idéal. Cette ville a dépassé mes attentes. Je n’ai jamais visité un endroit où il fait si bon y vivre, avec des habitants d’une gentillesse incroyable. Une ville où tu te projettes direct. Tu te vois y vivre tant elle réunie tout ce que tu aimes. Pour s’y rendre de NY, c’est huit heures de trajet en bus quand tout se passe bien. Et non quand tu fais perdre 45 minutes à ton bus à la frontière (pour rentrer sur le territoire américain) à cause la douane car on te pose 10 000 questions. Oui oui, ça m’est tombé dessus, à moi, petit coup de stress car la douane ne rigole PAS du tout dans ce pays. Pour en savoir plus sur mes aventures, c’est dans mon article.

montreal

montreal

montreal

montreal

montreal

montreal

Aller à Montréal

Le plus rapide est bien évidemment l’avion. Encore faut-il trouver des prix intéressants. Pour le covoiturage, compte 100$ aller-retour et 6h de trajet. Pour le bus, c’est environ 130$ et 8h de trajet (quand tout va bien). J’ai choisi le bus. Plus confortable qu’une voiture, possibilité de bosser sur mon ordi pour le blog avec le wifi et recharger mes appareils électroniques. A l’aller, un accident sur la route donc une arrivée à Montréal à 6h du matin et non 5h (départ de NY à 21h). Le passage à la frontière nikel! Au retour, pour retourner sur le territoire américain, là tout se gâte. Le chauffeur nous invite à laisser nos affaires dans le bus sauf notre argent et nos papiers d’identité. Le téléphone doit être éteint, je le laisse dans le car. Je descends la dernière du bus (normal j’ai choisi d’aller au fond du car pour être tranquille). Tout le monde passe sans problème sauf moi! On me pose plein de questions, pourquoi je suis ici, pourquoi je viens travailler à NYC, est ce que j’ai mes papiers qui prouvent que je suis ici pour le travail. Je les ai laissé à NY, je voyais pas l’utilité de les prendre. Si j’avais su. En tant qu’européenne je ne suis pas habituée à me faire contrôler aux frontières. Ici ça ne rigole pas du tout, c’est très sérieux. Tout le monde est calme. Pas de scandale. Les gens ne râlent pas. Jamais vu ça en France. Je commence à m’inquiéter un peu quand 30 minutes s’écoulent. Peur que le bus parte sans moi avec mon Mac et mes affaires à l’intérieur. La fille de la douane me demande de lui prouver que je travaille ici. Mon téléphone est resté dans le bus. On se dirige toutes les deux vers le bus. Pas le moment adéquat de lui faire la causette. Je sais qu’elle n’est pas réceptive. Je me tais. Devant le bus j’ai le droit à un « attend ici ». Cinq minutes après « OK va chercher ton téléphone ». Elle me suit dans le bus avec son collègue qui lui me demande mon sac pour le fouiller. J’ai une mini boîte Hello Kitty pour mes médicaments. « C’est quoi ça? » Euh ben mes médicaments pour les maux de ventre et maux de tête. « OK c’est bon ». On se redirige à l’intérieur. Elle me repose des questions. Me dit d’attendre. Elle va voir sa boss, la débriefe. Revient. Me donne enfin mon passeport. Le saint Graal! Je me sens mieux je l’ai entre les mains. Je quitte la douane en marchant. En sortant je cours pour ne pas faire attendre plus longtemps les gens dans le bus qui me regardent étrangement (normal, je les ai fait attendre 45 minutes, ils me détestent).

Mes impressions sur cette ville

Pour moi, Montréal c’est une bulle où il fait bon y vivre. Un village immense. Un mini New-York. Une ville propre, animée. C’est vert. Il y a beaucoup de parcs et squares avec des sièges en bois qui se balancent. Même les parcs sont stylés. On se balade dans la ville en vélo. Il y a plein de street-art (un concours de street-art est organisé tous les ans afin que les bâtiments de la ville soient de plus en plus recouverts de street-art) et des tonnes de photos à faire. Des piscines extérieures gratuites la semaine (payant le week-end). Le métro est safe et relativement propre, la température à l’intérieur est correcte malgré la chaleur intense à l’extérieur (rien à voir avec le four du métro new-yorkais). Les gens prennent le temps de vivre. Ils sont beaucoup moins speed qu’à New-York, ça surprend. Ils sont d’une gentillesse incroyable. C’est sincère et pas faux comme cela peut l’être un peu à New-York. Les gens se font confiance (comme la bibliothèque de rue – à voir dans ma vidéo au début de mon article). Les habitants sont libres. Envie de vendre des fringues? Aucun problème, tu t’installes dans la rue, rien de plus normal quoi! Beaucoup de magasin bios. En pleine rue, à certains endroits tu peux cueillir des herbes, fruits,… gratuitement. Montréal est très animé l’été. Des minis concerts dans les parcs, les gens vivent dehors l’été. Montréal c’est aussi sa montagne Le Mont-Royal pour respirer et quitter la ville. La vue du haut de la montagne sur la ville est magnifique. Montréal c’est aussi le championnat du feu artifice le plus prestigieux au monde (j’ai pu assister à la finale). Montréal est connu aussi pour ses piknic electronik (festival de musique) avec un programme de mai à octobre. 2016 est la 14ème édition (Je n’ai pas pu découvrir cet aspect de la ville car en 3 jours c’est chaud pour tout faire). C’est aussi Osheaga, le célèbre festival de musique pendant 3 jours. Montréal, c’est aussi le Village Gay avec sa longue rue équipée de guirlandes à bulles roses (illuminées la nuit).

montreal

montreal

montreal

montreal

montreal

montreal

montreal

http://www.sioou.com/fr

montreal

montreal

montreal

montreal

montreal

Vue de Montréal de la montagne Mont-Royal

montreal

Où manger ?

-La pizzeria Piazzetta située dans le Village Gay.
-Le resto Bocota pour sa déco originale et son dessert incroyable carrot cake délicieux et bien copieux.
Le vieux vélo pour la déco so hipster à mort. Les tables et les chaises donnent l’impression de retourner au collège. Le brunch est une tuerie ! Première fois que je ne finis pas un brunch tant il est chargé. Si la file d’attente est trop longue, hop passe prendre un verre dans le bar d’à côté. Le serveur du Vieux Vélo viendra te chercher quand ta table sera prête! J’ai été surprise quand j’ai entendu le nom de ma pote « Hélène, c’est bon, votre table est prête ».
La lumière du Mile End (pas testé mais la déco et la terrasse sont stylés)

montreal

https://www.facebook.com/lalumieredumilend

-Le Café Zéphyr ou tout est bio, faits maison et délicieux. Pour un brunch, sois patient. Un peu comme beaucoup de choses à Montréal d’ailleurs. Les gens vivent à un rythme plus lent que celui de New-York ou Paris, ça change.
-le resto/café/bistrot Café les entretiens

Où sortir?
En plein été, c’est l’occasion de profiter des rooftops.
Profite de la piscine intérieure mais ouverte sur la terrasse rooftop du Hyatt Regency. J’y suis passée pour découvrir ce rooftop mais un lundi soir c’était très calme. On s’est donc dirigées vers le rooftop de la Terrasse Place d’Armes pour un cocktail et une poutine (la spécialité de Montréal).

terrasse place armes

Rooftop de la Terrasse Place d’Armes

Aller à Montréal en juillet et tu découvriras le championnat du feu d’artifice où les plus grands sont réunis. Le dernier week-end de juillet (celui où j’y étais) c’est LA finale. J’aime bien les feux d’artifices, celui-ci est le plus beau que j’ai vu de ma vie (que tu peux voir dans ma vidéo en début de cet article).

montreal

En attendant la tombée de la nuit pour le feu d’artifice

montreal

En attendant la tombée de la nuit pour le feu d’artifice

montreal

En attendant la tombée de la nuit pour le feu d’artifice

montreal

En attendant la tombée de la nuit pour le feu d’artifice

Transport en commun

Le métro existe mais est fermé la nuit (pas comme à New-York). Le mieux est de prendre un forfait pour la durée de ton séjour. Il existe 3 grandes lignes principales.
Le vélib, son nom est « bixi »à Montréal. Le forfait est de 3 jours pour 14$. Compte un aller-simple pour 2,95$.
Les taxis, si tu as un compte UBER, alors bonne nouvelle tu peux activer ton appli sur ton téléphone.

Alors envie de visiter Montréal?

Retrouve moi sur Facebook et Instagram ou Snapchat (sacmademoiselle), à bientôt !