Dans le sac de Mademoiselle B: crème solaire, bouteille d’eau, serviette de plage et c’est parti pour une journée à visiter le parc national marin de Ang Thong et son archipel de 42 îles. Ce parc est située près des îles Koh Samui et Koh Phangan, à peine une heure en bateau. « Ang Thong » signifie « bassin d’or », effectivement ce parc recèle de nombreux trésors, des eaux transparentes, une vue à couper le souffle, de nombreuses activités et une faune et une flore (orchidées) très riches. Ce parc national est une réserve naturelle. Vraiment ? Visiter ce parc est à faire sous certaines conditions. Je vous dis tout dans cet article !

Notre journée

7h30: aïe ça pique ! C’est l’heure du départ en taxi de notre hôtel Briza à Koh Samui. Que dis-je ? Non pas un taxi mais un mini bus permettant de nous accueillir, nous, la troupe de 10 potes. Environ 1h de route pour se rendre au port. On a le temps de papotter, observer le paysage, mettre du son sympa et regarder les clichés magnifiques de Thaïlande du Tumblr de ma pote Katia

ang thong

9h: On arrive au port. Les guides nous donnent le bracelet bleu, on sera « l’équipe des bleus». Sur le bateau, un petit-déjeuner nous est offert. Sur le haut du bateau, des matelas au sol nous attendent pour faire bronzette. C’est parfait ! De la crème et hop je suis prête pour un bon bain de soleil. Ca tape même à 9h du matin. Enfin le soleil ! On l’attendait depuis quelques jours après notre arrivée. On nous distribue un gilet de sauvetage et un sac étanche pour y glisser nos affaires et le garder pour la journée. Petit à petit, on aperçoit les îles au loin. Le bateau avance et enfin nous y sommes ! C’est joli. Il fait beau. Parfait pour une belle journée qui nous attend.

ang thong

koh phangan

Le bateau s’arrête à quelques kilomètres de la plage. Là, l’expérience débute: on monte 1 par 1 dans une pirogue pouvant accueillir grand max 15 personnes. La pirogue risque de se renverser si on n’écoute pas le guide pour s’assoir. Il faut équilibrer le poids de chaque côte de la pirogue. On descend de la pirogue à quelques mètres de la plage via une grande allée sur l’eau sur laquelle nous marchons. Ce n’est pas stable du tout. Sensation étrange de « marcher sur l’eau » (photo dessous avec l’allée bleue que l’on voit).

ang thong

On laisse notre gilet de sauvetage au guide sur l’île. Ce dernier nous parle uniquement pour nous indiquer l’heure et le lieu du rendez-vous. Pour l’instant c’est quartier libre. Deux choix s’offrent à nous: se baigner ou grimper là-haut. Euh c’est possible de nous parler rapidement, nous raconter l’histoire de cet endroit,… ? Il est bien trop occupé à gérer les touristes asiatiques pas faciles à gérer. Ils sont peu de guides face au nombre de touristes. On décide de grimper. Il est quasiment midi, le soleil tape fort, on monte de nombreuses marches hautes. C’est sportif! Vingt minutes plus tard et après quelques petites pauses pour reprendre mon souffle, enfin nous arrivons! La vue est splendide. Un lagon vert émeraude.

ang thong

ang thong

Maintenant il faut redescendre toutes les marches. Je m’accroche tant les marches ne sont pas larges et hautes. Direction le bar pour une boisson fraîche et une baignade direct sans hésiter. L’eau est transparente. J’aimerais y rester encore un peu, me baigner, me reposer. Ben non, place au kayak. Et là, faut se dépêcher, ne pas perdre son groupe. C’est parti pour plus d’une heure non stop à pagayer, j’ai mal aux bras. Normal je m’y prends mal au début. Julien m’explique comment faire. Ah c’est bon, ça fait moins mal. J’ai eu le temps d’apprendre à pagayer. Je suis une pro maintenant et mes bras sont bien musclés. On fait le tour de l’île en kayak. Un passage se fait sous une grotte pour lequel il faut se coucher dans le kayak pour pouvoir passer. Le guide nous invite à nous diriger notre kayak vers le bateau. C’est déjà fini. Ben mince, j’y prenais goût.

ang thong

ang thong

ang thong

ang thong

ang thong

ang thong

L’heure de la pause déjeuner sur le bateau est arrivée. Repas pas ouf. Nous reprenons la pirogue pour se diriger vers une autre île. En arrivant on récupère palme, masque et tuba. L’île est jolie, sauvage, d’immenses palmiers, le sable blanc mais la mer n’est pas assez claire pour du snorkeling. Okeyyyy #déception.

ang thong

On reste probablement une heure sur cette île quand de gros nuages au loin pointent leur bout de nez. Un pote « Monsieur météo » nous annonce de la pluie dans 15 minutes. Je suis morte de rire. Ouai ben je rigole moins quand les nuages se rapprochent à vue d’oeil. Les guides nous invitent à « plier bagage » et se rapprocher du point de rencontre pour reprendre la pirogue. Mince on venait à peine d’arriver…

ang thong

Et là ! La pluie tombe, de grosses trombes d’eau. Le réflexe: mettre sa serviette de plage sur ses épaules puis le gilet de sauvetage par dessus. Le meilleur moment de la journée arrive. Enfin de l’adrénaline: voyager sur une pirogue sous une pluie abondante et une mer déchaînée. Ce fut l’un des meilleurs moments de la journée pour l’un de mes potes qui a kiffé cet instant et était mort de rire. Je dois dire que je n’étais pas rassurée mais j’étais en confiance, je savais que les locaux « maitrise la pirogue ». C’était drôle de voir la tête des gens et le voir mort de rire.

Une fois près du bateau, c’est la guerre. Tout le monde veut monter dans le bateau en premier. Oh ça va bien se passer, tout le monde va monter, pas de souci. Une fois sur le bateau, on grelotte, on a froid, la température a chuté. Ma serviette est sèche, protégée par le gilet de sauvetage. Je me réchauffe. Avec Katia, on rejoint deux potes dans la cabine du capitaine thaïlandais, à l’abri du vent. On s’endort, on est mortes. Un pote va apprendre à conduire le bateau, à lire la carte, à communiquer avec ce capitaine thaï qui ne parle pas un mot d’anglais comme mon pote. Beau moment d’échange entre deux personnes s’exprimant par des gestes. Ca m’a fait sourire.

ang thong

ang thong

ang thong

Monsieur Météo

Ce que j’ai aimé de cette journée:

-Naviguer en pirogue (avec une mer calme à l’aller et déchaînée au retour).

-La vue du lagon et l’accès pour s’y rendre. Le fait que ça ne soit pas facile et sportif.

-Se baigner dans une eau transparente.

-Le cadre toute la journée était magnifique.

-Faire du kayak.

Ce que j’ai moins aimé:

-Le Parc Marin d’Ang Thong est un des lieux les plus attractifs dans le golfe de la Thaïlande et donc assez fréquenté durant la journée…

– Le Parc est une réserve naturelle. Mummm ce n’est pas ce que moi j’appelle « réserve naturelle ». Une réserve naturelle est bien entretenue, aucun déchet apparent. Sur l’île de l’après-midi c’était sale et très mal entretenu.

-Le fait que ce soit une excursion organisée et trop touristique.

-Pas assez de guides par rapport au nombre de touristes. Effet de grands groupes garanti.

-Les guides nous parlent quasiment pas. Ils sont là pour le business.

-La journée est trop programmée, minutée. Pas assez de liberté.

-le snorkeling qui était vendu sur la brochure est en effet proposé mais la mer n’est pas assez claire pour voir les poissons #publicitémensongère

Mes conseils si vous souhaitez y aller:

-Je pense pour kiffer cette journée il faut privatiser un bateau entre potes et éviter le côté trop « touristes » et « on suit le guide ». L’idéal serait d’avoir un guide pour un petit groupe de potes qui nous concocte un programme selon nos attentes.

-Profiter d’organismes de croisières qui organisent un séjour permettant de séjourner pour profiter des spots touristiques quand ils sont désertés… Le Parc Marin a la chance d’abriter quelques espèces d’animaux assez rare sur la terre comme dans l’eau… Seule la visite en dehors des heures d’affluence permet apparemment de voir des singes, des toucans, des dauphins,..

-Ne pas venir avec des enfants de bas âges. Les escaliers pour arriver au lagon vert émeraude n’est pas sécurisé, les marches sont très hautes et dangereuses.

Le prix pour une excursion à la journée est généralement proposé entre 1500 baths (38€) à 2000 (50€). Une agence nous l’a proposé pour 1600 (40€), on l’a négociée à 900 (22€). Et oui, tout se négocie en Thaïlande, alors tentez. Comme je dis toujours « qui ne tente à rien, n’a rien ».

ang thong

Cet article vous a plu ? Dites moi tout !

Retrouvez mes aventures en Thaïlande dans l’épisode Koh Samui et Koh Phangan !

Et bien sûr sur Facebook et Instagram, à bientôt !