Dans le sac de mademoiselle b, mon appareil photo en vue d’immortaliser cette balade « interdite ». « Interdite », pourquoi ? Pour commencer, il faur savoir que la Petite Ceinture c’est une ancienne ligne de chemin de fer urbain longue de 35 kms. Pour la petite info, c’était le premier chemin de fer urbain de Paris construit entre 1852 et 1869, bien avant la construction du métro.
Aujourd’hui, cette voie ferrée est à l’abandon et fait l’objet d’un projet de réhabilitation. Les accès sont fermés et interdits au public. Uniquement le 15ème arrondissement propose un accès de 900 mètres de voie ouvertes et autorisées au public. Mais depuis quand respecte t-on « la ligne interdite » ? Pas moi en tout cas. Me voici donc à franchir la barrière et jouer les hors la loi pour avoir des photos que personne n’aura, et oui, pour avoir un bon cliché, il faut parfois savoir risquer sa vie ! C’est ce que l’on appelle aussi faire de l’urbex (contraction de l’anglais : urban exploration).
Alors c’est parti pour « l’aventure non autorisée ».

Deux tunnels d’environ 1500 mètres font partis du voyage, prévoyez une lampe torche car il fait vraiment nuit à l’intérieur. Ça vaut le coup d’aller au bout du tunnel car on y découvre des tags super beaux.

Une maison ou certainement une vieille gare abandonnée. Impossible de rentrer à l’intérieur, les accès sont bloqués…

Bon alors un conseil : il faut se munir de bonnes chaussures. Faites attention ou vous mettez les pieds, entre les débris de bouteilles de verres, la collection importante de canettes de bière,… Durant la balade, j’ai cette sensation de marcher sur les rails de nos ancêtres, je sens que certains ont dû bien s’amuser ici. Si vous êtes amateurs de fouilles archéologiques, alors vous serrez servi en chemin : ordinateurs, postes radios, CDs… j’ai même eu le droit à mon petit moment nostalgique en retrouvant un 2 titres des Spice Girls.

Alors, je vous invite très fortement à faire de même, abandonez votre routine à Paris et partez à l’aventure en vous frayant un chemin sur cette voie si « spéciale ». Plusieurs accès possible, à vous de trouver le bon ! Un indice : passez par la Villa Brune dans le 14ème arrondissement.

Et pour découvrir les spots parisiens de street-art : l’appli My Paris Street art est top !

 

Retrouvez-moi aussi sur Facebook ou Instagram, à bientôt !