hollysiz;pop;rock;cecilecassel;vincentcassel;concert;musique;olympia;paris;

Dans le sac de mademoiselle B, ma place de concert pour Hollysiz ! Oui la sulfureuse chanteuse blonde, ou encore Cécile Cassel,  la fille de Jean-Pierre Cassel et la demie-soeur de Vincent Cassel  et de Mathias Cassel.
Ca y est, enfin je vais la découvrir sur scène. Elle a été repérée grâce à sa chanson Come Back To Me. J’ai découvert Hollysiz bien avant que son clip ne passe sur toutes les chaines musicales et à la radio. Je la suis depuis ses débuts, bien avant que son compte Instagram atteigne 10k followers. J’ai vu son évolution et j’attends avec impatience un second album qui déchirera autant que le premier c’est sûr !
En attendant, le rendez-vous pour la rencontrer est donné dans l’une des salles les plus prestigieuses de Paris que j’adore : l’Olympia.

Sexy et sauvage, Hollysiz est à tomber par terre ! Elle porte un débardeur blanc léger et un shorty en jean signé Alexandre Vauthier nous précise t-elle entre deux chansons. Son rouge à lèvres rouge flamboyant (Yves Saint Laurent, marque partenaire qui la suit durant sa tournée) et ses cheveux ébouriffés la rendent canon. Elle déborde d’énergie, ne s’arrête pas sur scène. Le duo avec les Brigitte lui permet de souffler un peu. Un peu avant la fin du concert, équipée de sa Go Pro bien attachée la voici dans la fosse et demande à son public de s’assoir. Debout au milieu de la fosse, elle chante et retourne tranquillement sur scène en invitant la foule à se lever : moment de folie !

hollysiz;cecilecassel;vincentcassel;jeanpierrecassel;musique;concert;paris;olympia;comebacktome;mynameis

C’est avec une telle sincérité qu’elle rend hommage à son père en nous livrant quelques secondes de pas claquettes. Son discours transpire d’émotion. Elle est heureuse de faire l’Olympia, c’était le rêve de son père et elle l’a fait. A la fin du concert, c’est un long moment de remerciements, elle est émue de cette belle aventure musicale. Elle nous fait même rire en remerciant sa mère et sa mamie « oups, sinon je vais me faire tuer » nous dit-elle.

En sortant de la salle, des échos positifs fusent de partout, à la fois du concert et de l’image que Hollysiz renvoie à son public : une fille bien, sincère, qui ne se la raconte pas (sans doute son discours est il préparé à l’avance, très certainement mais peu importe).

Parmi les nombreux concerts auxquels j’ai pu assister, celui-ci est dans mon Top 5 (avec Lilly Wood And The Prick, Artic Monkeys, Breton et Fauve).

Et pour finir, petit featuring avec Sienna de la chanson « Tricky Game ». Les couleurs noir et blanc, la mise en scène et le look de Hollysiz rendent ce clip très sympa (chanson préférée de son album, dédicace).