Dans le sac de Mademoiselle B, des souvenirs plein la tête de ma journée passée à Coney Island. Endroit que je voulais absolument découvrir en arrivant à New York. C’est la version Disneyland à la plage. Des manèges à en donner le tournis, la musique à fond, des personnages de dessin animés qui se baladent, des restaurants typiquement américain. Je suis dans un autre monde, je suis dans un film là. Pas envie que le film se termine. Coney Island c’est aussi un atelier de street-art à ciel ouvert. Ca me rappelle Miami Wynwood District dont je vous parlais ici. Pour en savoir plus sur Coney Island, c’est dans mon article. Oui oui je sais, il y a beaucoup de photos car la sélection a été difficile tellement j’ai de photos en stock.

On se donne rdv avec Julien vendredi pour découvrir ensemble Coney Island. Il est préférable en plein été (oui oui il fait déjà chaud ici à NY depuis que je suis arrivée début juin) d’éviter de s’y rendre le week-end car il y a beaucoup de monde. On profite ainsi de se balader sans devoir circuler entre les gens. Quant à la plage, on a pas nos serviettes de plage collées les unes sur les autres (ce que je déteste dans le sud de la France). Pendant que je fais une pause d’une heure ou deux à bronzer et me reposer sur le sable de Coney, Julien part investir les lieux à la recherche des meilleurs clichés street-style. Il revient tout fier avec de superbes photos. Certaines personnes refusent d’être prises en photos, d’autres acceptent volontiers. Sur le chemin du retour vers le métro, Julien croise un couple qui le reconnaît et souhaite prendre un selfie avec lui. Cet instant me fait sourire. La fille m’invite à me joindre sur la photo. Cette situation ne m’est encore jamais arrivée en France. C’est ça que j’aime dans ce pays, cette facilité d’échange, on ose, on a peur de rien, on met les gens à l’aise. C’est agréable.

Coney Island c’est :

-l’Amérique dans toute sa splendeur. Tout est puissance 10 ici, à commencer par la taille de ton coca. Quand tu précises taille médium c’est un coca énorme que tu as (oui je me remets au coca ici, pas évident de manger sainement dans ce pays d’une manière générale, j’ai tout le temps envie de burgers avec un coca).
-la musique est à fond dès la sortie du métro « Coney Island », même quand tu te baignes tu l’entends (j’ai juste trempé mes pieds, la température de l’eau est la même qu’en Bretagne).
-des groupes sur la plage avec la musique à fond. En France, on ne se permettrait pas cela sinon nos voisins de plage risqueraient de nous demander de baisser le volume.
-des gens avec des styles complètement différents les uns des autres et décalés. Les maillots de bain des femmes sont assez incroyables.
-difficile de manger sainement: burgers, hot dog, frites sont omniprésents à Coney.
-des mouettes faisant du sur place à l’affût de la moindre nourriture. Limite tu as peur qu’elles viennent t’attaquer tant elle sont nombreuses et près de toi.
– une Amérique pauvre que je découvre à Coney.
-beaucoup de couleurs.

coney island

coney island

coney island

coney island

coney island

coney island

coney island

coney island

coney island

coney island

coney island

coney island

coney island

coney island

coney island

coney island

coney island

coney island

coney island

coney island

coney island

coney island

coney island

coney island

coney island

coney island

coney island

coney island

coney island

 

La suite de mes aventures dans mon prochain article! Retrouve moi sur Facebook et Instagram ou Snapchat (sacmademoiselle), à bientôt !