récupération running

Dans le sac de Mademoiselle B, voici mes 5 conseils pour bien récupérer après une course à pied. Que l’on soit amateur/débutant en course à pied ou expert (semi-marathon/marathon) il est important d’écouter son corps, d’en prendre soin et le bichonner après un run. On se dit souvent que ce n’est pas nécessaire. Ben oui, pourquoi après tout? La récupération en course à pied est le meilleur moyen de progresser rapidement. Même sous l’euphorie d’un run ou que tu sois en pleine forme, tu ne voudrais pas te blesser n’est ce pas? La récupération fait/devra faire partie de ton entraînement. Après 4 ans de running, j’ai appris à courir, je me suis améliorée et j’ai progressé grâce à une bonne récupération. Alors je partage avec toi mes conseils, tu es libre d’en ajouter d’autres.

1.Dormir

C’est LA base. Il faut écouter son corps. Certains auront besoin de 7h de sommeil quand d’autres auront besoin de 8h. L’important est de se réveiller en se sentant reposé et en pleine forme pour attaquer la journée.

2. Manger équilibré

Quand j’ai débuté la course à pied il y a 4 ans, pour être honnête, j’étais en coloc et  je ne mangeais pas très équilibré (sauf quand mes colocs me faisaient de bons petits plats). Genre je finissais toujours mon repas avec du sucré, à savoir de la brioche avec beaucoup de nutella. Puis l’acné est apparue, il a fallu stopper et aussi arrêter toute cette « malbouffe ». J’ai commencé à m’intéresser sérieusement à mieux manger. Grâce à l’aide de ma cousine Sandra, naturopathe, nous avons beaucoup échangé pour ré-équilibrer mes repas. J’ai stoppé le lait de vache, le coca-cola (sauf quand je voyage et que je suis malade, ça soigne mes maux de ventre), le nutella, l’huile ou le beurre pour la cuisson en cuisant mes aliments dans un wok. Attention, j’arrête toute personne qui pense que « manger équilibré » = « régime »! Oulala, pas du tout! Il s’agit juste de bien choisir ces aliments, en arrêter certains.
Voici mon article sur mon programme alimentaire

Après un run, il est important de manger un en-cas dans les 30 minutes qui suivent ta course.

3. Bichonner ses jambes après un run

Toujours finir de prendre sa douche par un jet d’eau froide sur ses jambes, cuisses, genoux, mollets et chevilles. Je sais, les premières fois c’est dur mais on s’y habitue. C’est comme les rugbymans qui se glissent dans de grandes poubelles avec de la glace pour leurs muscles après un match. Voici mon article sur sur les bienfaits du froid pour le corps: la cryothérapie.
Mon osthéo m’avait d’ailleurs recommandé les vertus du froid sur les jambes après une longue distance en course à pied. Ce que j’aurai dû faire après le 20K de Bruxelles car j’ai arrêté la CAP pendant un mois et demi avant de reprendre pour le 20km Paris dont je te parle dans mon article.

Tu peux même mettre de la glace sur tes jambes pour les soulager. Ensuite, masse les avec le gel « effet froid immédiat » de Eona. Mon osthéo est fan de cette marque. J’aime bien aussi alterner avec l’huile de massage musculaire. Crois moi les lendemains d’un run ne seront plus douloureux, perso je ne ressens plus aucune douleur en faisant tout ça.

sacmademoiselleb

4. S’hydrater quotidiennement

Il faut boire entre 1.5L et 2L d’eau par jour. Tu le fais? Perso, pas évident mais j’essaie de boire au moins ma bouteille 1.5L d’eau par jour. Il est recommandé de boire régulièrement tout au long de la journée, par petites gorgées, sans attendre la sensation de soif qui signifie que tu es déjà déshydraté ! Il est important de changer de type d’eau régulièrement et privilégier les eaux dans des plastiques dures. Il y a eu un débat récemment sur l’eau en bouteille (tu peux en découvrir davantage ici) mais bon au bureau, pas trop le choix de ramener son pack d’eau. A la maison, la bonne alternative c’est filtre sur robinet de Biocop.

5. Boire de l’eau gazeuse juste après l’effort

Les médecins du sport reconnaissent qu’une bonne hydratation est la clé d’un bon fonctionnement musculaire et d’une meilleure récupération. L’eau gazeuse telle que St Yorre est très bénéfique. Les bicarbonates vont aider ton corps à réduire l’acidité que l’entraînement crée dans ton corps.

St-Yorre est une eau dite riche en minéraux (plus de 1500mg/litre) et se caractérise par sa forte teneur en bicarbonates. Les minéraux sont essentiels au corps humain qui doit rechercher dans l’alimentation des sources variées pour l’aider à bien fonctionner. L’eau minérale naturelle est reconnue par le Ministère de la Santé et l’Académie de Médecine pour ses effets favorables à la santé : l’eau minérale stimule la digestion*.

*Arrêté du 14 mars 2007 – **…

Source: www.st-yorre.com

J’espère que mes conseils vont t’aider à progresser en course à pied. Hey, si tu as d’autres astuces/conseils/remarques, n’hésite pas à mettre un commentaire.

running

Retrouve moi sur Facebook et Instagram, à bientôt !